Oned : un état des lieux des schémas départementaux

Le 26 mai dernier l’Observatoire national de l’enfance en danger (Oned) remettait à Laurence Rossignol son dixième rapport annuel. En sus des principaux chiffres de la protection de l’enfance qu’il livre chaque année, le rapport propose pour la première fois un état des lieux détaillé des schémas départementaux, accompagné de préconisations. Au 31 décembre 2014, 79 schémas départementaux concernant la protection de l’enfance étaient en cours de validité.

L’Oned précise qu’il existe en moyenne deux générations et demies de schémas dans les départements, le premier ayant été rédigé en 2001. Premier constat encourageant : à travers leurs schémas les départements ont plutôt veillé à “sortir d’une logique de politique en tuyau d’orgue”. En effet, 41 schémas couvrent les politiques de l’enfance et de la famille, 26 incluent ces deux thématiques avec d’autres (jeunesse, petite enfance, solidarité…) et 10 schémas seulement ont pour seul périmètre la protection de l’enfance. Autre constat : globalement les schémas départementaux sont issus d’un diagnostic partagé et d’un travail participatif. Néanmoins l’Oned souligne des marges de progrès dans le suivi de leurs plans d’action et recommande, pour s’assurer de leur mise en œuvre effective, d’identifier clairement le pilote de chaque action en particulier lorsque le pilotage est confié à une institution partenaire. L’Oned est également soucieux de mieux faire coïncider les instances existantes dans les ODPE avec les comités en charge du schéma lors de son élaboration. Il plaide également pour que la définition d’un schéma de la protection de l’enfance soit associée à la rédaction d’un projet de service de l’Aide sociale à l’enfance, outil aujourd’hui encore peu mis en place.