Du placement massif des enfants en Morvan aux 30 ans de la CIDE : les jeunes confiés donnent de la voix !

En 2019, pour fêter les 30 ans des droits de l’enfant, DEI-France, section nationale de l’ONG qui a accompagné pendant 10 ans la rédaction de la CIDE, jusqu’à son adoption, le 20/11/1989 par l’Assemblée générale de l’ONU, s’associe au Musée des nourrices et des enfants de l’Assistance publique, aux Adepape 21, 75 et 94 (Repairs!), à la Maison du patrimoine oral de Bourgogne, pour offrir pendant toute l’année et à tous les visiteurs une double découverte.

Première découverte, celle du Musée des nourrices et des enfants de l’Assistance publique, qui retrace l’histoire singulière du Morvan, première terre d’accueil des petits parisiens, à une époque où l’on comptait en France 400 000 enfants placés. Et 3000, dans un seul petit canton d’Avallon de 10 000 âmes. Un musée unique, ouvert en 2016, à Alligny-en-Morvan, village du célèbre écrivain et pupille Jean Genet.

Autre découverte, celle de la conquête des droits de l’enfant avec l’exposition “Des droits de l’homme aux droits de l’enfant” créée par DEI-France, animée comme un jeu d’équipe, labellisée par le Défenseur des droits, pour s’initier à l’histoire, à la philosophie, aux mécanismes d’application et de contrôle des droits de l’enfant en tant que droits humains. Et engager chacun “à faire sa part” pour garantir à tous le respect de sa valeur et de sa dignité humaine.

Ouvert à tout public, les réservations de journée se font par le biais des établissements scolaires, des centres sociaux, des organes de formation initiale ou continue, des associations de la société civile, ou auprès du musée : muséedesnourrices@gmail.com. En ce qui concerne les animations hors les murs de l’exposition, les réservations se font auprès de : contact@dei-france.org ou de colette.duquesne@free.fr

Touchés par ces drôles d’histoires d’enfances qui parlent de dépôts, d’immatriculation, de rupture de collier, de vêture ou de louées, dans une région où les témoins vivants sont encore légion, des artistes ont proposé leur contribution. Le programme est à retrouver sur les sites web du musée des nourrices et de DEI France.

Temps fort de l’événement et en présence de la Défenseure des enfants, les 26 et 27 avril, les jeunes accueillis des services de la Ville de Paris, de la Fondation Grancher et les membres de Repairs! 75 et 94 ont donné de la voix, en mettant en scène leur parole, par le biais de l’impro, du récit et du slam. Deux jours riches en émotion.

Puis, fin 2019, démarrera un travail de mémoire avec la Maison du patrimoine oral pour recueillir les témoignages de ceux qui, nombreux, ont vécu cette expérience d’enfant placé en Morvan, mais dont l’histoire collective reste à écrire et à inscrire dans la grande histoire.