La Fondation de l’Armée du Salut lance l’initiative « Free Plugs » pour que les sans-abri rechargent leur téléphone malgré le covid

Si la pandémie de coronavirus constitue une crise sanitaire sans précédent, elle a également de nombreux effets collatéraux sur les personnes sans abri, que le confinement isole d’une manière inédite. Se nourrir et se laver sont devenus extrêmement compliqué, mais comment appeler à l’aide quand on est seul dans la rue ? Comment garder le contact avec le monde extérieur quand il est devenu impossible de recharger son téléphone portable? C’est pour cela que l’Armée du Salut lance l’initiative citoyenne « Free Plugs », pour que chacun puisse laisser dépasser une rallonge électrique de sa fenêtre et que les personnes sans-abri viennent y recharger leur téléphone. 
 
En 2004, naissait le mouvement « Free Hugs ». Des milliers de personnes de par le monde proposaient des « Free Hugs », c’est-à-dire des câlins ou étreintes gratuites, afin de recréer du lien et de montrer que personne n’est jamais totalement seul.

Seize ans plus tard et alors que la pandémie de Covid-19 frappe le monde, seul le téléphone permet de garder le contact avec ses proches. Mais comment garder le contact ou même appeler des secours quand on est sans-abri, seul dans la rue, dans un squat ou dans une tente, et que tous les lieux où recharger son téléphone sont désormais fermés ? Fast-foods, bibliothèques, centres commerciaux, mais aussi parfois accueils de jour associatifs, autant de lieux désormais fermés au public et donc de possibilités en moins de recharger son téléphone portable pour celles et ceux qui dorment dans la rue.

Face à cela, la Fondation de l’Armée du Salut lance l’initiative « Free Plugs », pour que chacun puisse laisser dépasser de sa fenêtre une rallonge électrique à disposition des personnes en difficulté, pour qu’elles puissent venir recharger leur téléphone et continuer à utiliser un appareil qui est parfois devenu leur seule porte sur le monde extérieur. 

Les citoyens intéressés sont invités à aller sur https://bit.ly/FREEPLUGS pour télécharger l’affichette A4 à imprimer chez soi et à mettre au bout d’une rallonge électrique dépassant de sa fenêtre. Ils y trouveront également des consignes de sécurité pour une utilisation sans risque.

En cas de succès de l’initiative, un site internet sera créé afin de proposer une cartographie de l’ensemble des « Free plugs » disponibles. Une solution née en France et qui pourrait d’ailleurs se développer dans le monde entier, tant la crise du covid-19 est une crise mondiale.