Crise sanitaire : quel impact sur la protection de l’enfance : l’enquête de l’ODAS

Le 3 décembre l’Odas présentait les résultats de son enquête sur les effets du premier confinement sur la protection de l’enfance réalisée en collaboration avec le Bulletin de la Protection de l’Enfance (BPE) auprès d’un millier d’acteurs de l’enfance et de la famille de toute la France métropolitaine, toutes institutions et métiers confondus. L’ODAS et le BPE remercient d’ailleurs chaleureusement les répondants, parmi lesquels de nombreux lecteurs de cette newsletter et participants aux Assises nationales de la protection de l’enfance.

Ceux-ci ont fait part de leur vécu et de leur ressenti sur l’impact que la crise sanitaire a eu sur les coopérations institutionnelles, les pratiques professionnelles, les relations avec les familles et les enfants et, plus largement, sur le bien-être des enfants accompagnés dans le cadre de l’aide sociale à l’enfance.

Si le confinement a révélé les faiblesses du secteur dont témoignent les personnes interrogées, il permet de mettre en avant des améliorations possibles, afin de contribuer à leur diffusion et leur pérennisation dans les pratiques quotidiennes.

D’ailleurs certains professionnels ont paradoxalement eu l’impression de se recentrer sur leur cœur de métier et de prendre le temps pour interroger leurs pratiques et questionner le sens de leur action. Une large majorité des acteurs de la protection de l’enfance interrogés considère d’ailleurs qu’il faut pérenniser certaines modalités d’agir apparues pendant le confinement.

Cette période a donc été certainement une source d’efforts et de tensions importante, mais elle a permis la découverte d’éléments qui pourraient provoquer des changements à l’avenir. Il faut espérer que l’on en tire sur le long terme des leçons pour favoriser le développement des enfants, avec par exemple une meilleure prise en compte de leurs besoins et de leur rythme de vie, et que les enseignements tirés de cette crise serviront aussi à mieux adapter les pratiques professionnelles en protection de l’enfance.

Pour découvrir l’intégralité des résultats de l’enquête : https://odas.net/actualites/protection-de-lenfance-quand-le-confinement-revele-des-pistes-damelioration